Rechercher
  • Conseil Citoyen

Compte-Rendu de la réunion du 14 mars concernant les travaux de la place Ballanche


Participants :

L’atelier a été organisé et animé par le Conseil Citoyen Moncey Voltaire Guillotière. Il a réuni une trentaine de participants, dont les services de la Métropole de Lyon et de la Ville de Lyon

Métropole de Lyon : Nada HIZAOUI (chef de projet), Quentin VERNETTE (chargé de mission concertation DPDP), Florence VIGHETTI (DPDP) et Laurence VERICEL (Urbino)

Ville de Lyon : Amar HARROUNI (MQA), Myriam NICOLAS (MQA), Elie MAROGLOU


1. Ordre du jour de la réunion


· Accueil

· Introduction et présentation des participants

· Présentation du diagnostic et d’une esquisse de la Place Ballanche et premiers échanges

· Échanges en tables rondes (3 groupes) et restitution des propositions

· Débat collectif sur les différentes propositions


2. Rappel des éléments de diagnostic


Cet atelier fait suite au diagnostic en marchant organisé par la Mission Quartiers Anciens (commission

cadre de vie).

Trois secteurs se distinguent sur le périmètre d’étude :

· La place Ballanche

· Le passage Turenne

· Le passage Moncey


La place Ballanche :

Il s’agit d’une place enclavée et sombre. L’espace est entouré d’immeubles. Certains rez-de-chaussée sont fermés (notamment à l’angle du passage Moncey). Par sa configuration, l’espace peut être perçu comme privatif.

L’ambiance générale est très minérale. La végétation ne se compose que de deux arbres.

Les accès piétons sont fortement contraints. La rampe est le seul chemin d’accès entre la rue Moncey et la place Gabriel Péri. Par son étroitesse et sa configuration (des ruptures et des émergences), la rampe présente des risques de chute. Les déplacements piétons pour rejoindre le métro n’est pas fluide. En partie basse, il est observé des conflits d’usages en matière de déplacements : des voitures qui roulent vite et qui se garent souvent sur la chaussée (obstruant le passage des piétons et des vélos).

Des nuisances sonores liées à des mésusages existent : jeux de ballons, barbecues sauvages, squats…

Des problèmes de propreté perdurent aussi : dépôts sauvages d’ordures et encombrants, présence d’urine…

La place renvoie une image négative et génère un sentiment de délaissé.


Le passage Turenne :

Ce passage est sombre (en raison de sa profondeur) et paraît étroit en raison de sa configuration. La circulation automobile s’effectue en sens unique sur une chaussée à 3 mètres. Les cyclistes sont autorisés à circuler à contre-sens., ce qui engendre un sentiment d’insécurité. Les trottoirs sont très étroits et peu sécurisants. Le cheminement piéton est également gêné par les odeurs d’urine permanentes.

Le passage Moncey :


Ce passage est plus large et plus haut que le passage Turenne, mais reste tout de même sombre et enclavé. Les flux piétons y sont plus importants que sur le passage Turenne.

Il existe néanmoins un problème de stationnement sauvage ; la chaussée ne faisant que cinq mètres de large.


3. Présentation d’une esquisse (premières propositions)


La place Ballanche :

Il est envisagé de démolir la rampe existe et de la remplacer par une autre rampe et des escaliers.

Cette nouvelle rampe, de 16 mètres de long, serait construite dans l’axe de la rue Moncey. Cette rampe serait plus rectiligne permettant une meilleure circulation.

Un escalier de quatre marches serait créé.

Une partie du mur longeant la rue Turenne en un muret (40 cm de hauteur) serait abaissée. La végétalisation du talus est aussi envisagée. Cela permettrait d’apporter davantage de végétal et de créer une ouverture visuelle.

Les 2 bancs seraient conservés et installés à proximité des 2 autres existants, afin de maintenir la fonction de lieu d’échanges/de rencontres de la place. Cette fonction trouve son utilité en journée, mais peut poser problème en nocturne.


Le passage Turenne :

Le passage pourrait être éclairé, pour renforcer le sentiment de sécurité, notamment nocturne. Les murs seraient repeints en une couleur claire. L’utilisation d’une peinture hydrophobe (anti-urine) pourrait être recherchée, mais cela est coûteux.

A la place des deux trottoirs très étroits, il est proposé un seul trottoir plus large, côté Sud. Mettre des pavés au pied des escaliers permettrait de marquer l’entrée du passage et faire ralentir les véhicules.


Le passage Moncey :

Le passage pourrait être éclairé et repeint en une couleur plus claire. La réalisation d’une fresque sur les murs pourrait aussi être un projet à co-construire.


Nota bene :

· Le périmètre du parking souterrain du CLIP est en cours d’étude. Il existe cependant des espaces en pleine terre sur une partie de la place Ballanche.

· En ce qui concerne une des grilles situées à proximité du parking du CLIP, des investigations techniques sont en cours pour vérifier l’utilité de cette grille..





4. Premiers temps d’échanges (questions des habitants – réponses des services)


· La question des toilettes publiques : il est nécessaire d’en implanter pour faire face à la

problématique d’urine. L’installation d’une signalétique pour indiquer les toilettes les plus

proches (situées place Bahadourian) est aussi soulevée.

 Éléments de réponse : Le budget des travaux de voirie (Métropole) ne permet pas l’achat

de toilettes publiques (compétence Ville).


· La question de la circulation dans les deux passages : faire un sens de circulation unique dans le passage Moncey ? Interdire la circulation dans le passage Turenne ?

 Éléments de réponse : Couper la circulation n’est pas envisageable le passage des

véhicules de pompiers, police et des éboueurs serait entravé.


· La question du passage fermé à l’Ouest de la place Ballanche : pour une meilleure liaison avec le cours de la Liberté, son ouverture est-elle envisageable ?

 Éléments de réponse : Le passage est fermé pour des raisons sécuritaires.


· La question de la signalétique directionnelle : il est nécessaire de la traiter pour permettre

aux personnes de s’orienter.

· La question du décalage de la chaussée au Nord du passage Turenne : l’absence de trottoir longeant la résidence étudiante Estudines entraverait la sécurité des étudiants, qui

déboucheraient directement sur la chaussée en sortant de la résidence.

 Éléments de réponse : la proposition de faire un trottoir unique au Sud permet de

privilégier la sécurité des cheminements liés à la descente des escaliers situés au droit du

passage (et notamment des enfants qui peuvent courir en descendant les marches). Les

étudiants de la résidence disposent eux d’un petit renfoncement en sortant des Estudines,

et une barrière pourrait être installée devant la porte pour éviter d’arriver directement sur

la chaussée.


· La question de la rampe: pour faciliter les cheminements des personnes à mobilité réduites, des poussettes,… il serait plus pertinent que la rampe soit rectiligne.

 Éléments de réponse : La rampe serait déjà plus droite qu’actuellement et, dans cette

configuration, elle permettrait éventuellement de gagner un peu de place pour créer un

espace vert.


· La question de la végétalisation des deux passages : végétaliser permettrait de rendre plus

agréables les passages.

 Éléments de réponse : pour que la végétation se développe, il faut qu’elle puisse recevoir

de l’eau de pluie, ce qui n’est pas le cas dans les passages couverts. L’arrosage

automatique ne peut pas suffire et est contraire à une gestion économe des ressources

en eau souhaitée par la Métropole de Lyon et la Ville de Lyon.


· La question de l’acoustique : elle n’est pas traitée dans le cadre de ce projet. La configuration actuelle de la place ne permet pas d’améliorer l’acoustique de la place. Le projet d’ensemble sur la place Ballanche (projet à long terme) pourrait, lui, améliorer la situation acoustique de

la place.


5. Travail en ateliers : remarques et propositions


Groupe A :

· Éclairer les deux passages et le cheminement entre les deux passages (souhait d’une continuité lumineuse).

· Donner une dimension artistique à l’espace est souhaitée : fresques, peintures, exposition

permanente… L’espace serait ainsi plus attractif.

· La végétalisation dans les deux passages serait appréciée (plantes grimpantes ?)

· Faire une zone de rencontre sur tout le périmètre jusqu’à la place Bahadourian permettrait de donner la priorité aux piétons et de traiter différemment la chaussée (sans bordures et sans potelets).

· Faire respecter l’interdiction du stationnement.

· L’installation de pavés au pied de l’escalier est remise en question. Les pavés seraient à

l’origine de nuisances sonores. Il est proposé d’installer un plateau surélevé le long du passage et de la rue Moncey pourrait être plus pertinent.

· Les angles des deux passages pourraient être recouverts de peinture hydrophobe/plaque de tôle d’angle pour lutter contre la problématique d’urine dans l’espace public.

· Passage Turenne : d’accord pour un seul cheminement mais plutôt côté Nord (le long de la

résidence étudiants), et reculer l’escalier à l’angle place/passage Turenne pour laisser un

espace de sécurité au pied de l’escalier.

· Élargir la rampe, plus évasée en bas de pente


Groupe B :

· Éclairer le cheminement

· La végétation du talus devra être bien entretenue pour ne pas devenir un lieu de dépôts

sauvages. Veiller toutefois à ne pas en faire un lieu de regroupement

· L’ajout de toilettes publiques serait pertinent.

· Les ralentisseurs à l’angle Turenne-Moncey et devant le passage Turenne, mais pas de pavés (bruyants). Rajouter des ralentisseurs à la sortie du passage Turenne et sur le trottoir cours de la Liberté

· Supprimer les recoins favorables dépôts sauvages : angle Paul Bert, angle place/passage

Turenne, retrait rue Marignan

· Retrouver une activité temporaire dans les rez-de-chaussée fermés de l’angle de la rue

Moncey

· La rue Turenne pourrait être rendue piétonne.

· Installer des corbeilles de propreté

· Ouvrir le passage fermé

· Plutôt un consensus sur les propositions de l’esquisse présentée.


Groupe C :

· La création d’un escalier fait consensus mais sans la petite rampe pour les bacs poubelles (pas pratique).

· Les chicanes de la rampe seraient problématiques pour les déplacements des PMR et

poussettes. Il serait souhaitable d’élargir la rampe en sa partie basse.

· Favorable à la création d’un trottoir unique au Nord du passage Turenne. Implanter le trottoir au Sud ne serait pas sécuritaire pour les étudiants.

· La réalisation de fresques sous les deux passages est sollicitée.

· La question des toilettes publiques fait débat. Certains membres du groupe souhaiteraient un urinoir (structure plus légère et moins onéreuse), tandis que d’autres craignent l’aspect

inesthétique d’un tel urinoir.

· La végétalisation du talus est crainte par le groupe : risque de squat, de nuisances sonores

(jeux de ballon) et d’absence d’entretien. Oui si plantations de qualité et bien entretenues.

· Consensus sur le projet de fresque sur le passage Moncey, mais une fresque de qualité (pas des tags).

· Passage Moncey dangereux pour les cyclistes car pas de visibilité.

· Installer un lieu d’affichage au centre de la place pour les actualités de la vie associative.

· Globalement, le groupe craint des aménagements de demi-mesure.


Quelques propositions font consensus entre les groupes de travail :

· L’éclairage public dans les 2 passages sous CLIP (Moncey et Turenne).

· La création de l’escalier à l’angle place/passage Moncey.

· La signalétique directionnelle sur la place Ballanche.

· L’interrogation de la création d’un trottoir unique au Nord du passage Turenne (crainte d’une perte de sécurité pour les étudiants de la résidence les Estudines).

· Le maintien des jardinières existantes situées entre la place Gabriel Péri et la place Ballanche


6. Prochaines étapes du projet

· Évaluer techniquement et chiffrer financièrement les propositions du Conseil Citoyen Moncey Voltaire Guillotière qui ont fait consensus.

· Rencontres des services Métropole et VDL, notamment éclairage public, espaces verts et

police, pour évoquer ces propositions en avril 2019.

· Nouvelle rencontre avec les habitants pour présenter une nouvelle esquisse réalisée sur la

base de la rencontre du 14 mars et des retours des services gestionnaires en mai 2019.

· Présentation du projet aux élus pour validation en juin 2019.

· Premiers travaux envisageables à partir de l’automne 2019. Il est possible que l’aménagement se fasse par étapes en fonction des retours des services et des possibilités financières


Rédacteur : Florence VIGHETTI



73 vues

© 2019 par Le CONSEIL CITOYEN Moncey Voltaire Guillotière.

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle